Le Blue Mountain n’est pas le café le plus cher du monde, c'est le Kopi Luwak

Le Blue Mountain n’est pas le café le plus cher du monde, c'est le Kopi Luwak

 
Le Blue Mountain fait partie des cafés les plus chers au monde, le seul conditionné en fût de bois. Il fut introduit au 13éme siècle à la Jamaïque où climat, altitude et qualité de terroir furent propices à la caféiculture. Pionnier d'une IGP depuis de nombreuses années l'appellation Blue Mountain n'est accordée au café produit que dans cette région bien définie. Attention aux contrefaçons, exigez « Blue Mountain » et alors vous apprécierez une tasse harmonieuse, douce et acidulée légèrement chocolatée, un must à déguster avec recueillement.
 
Mais un concurrent de taille le talonne depuis quelques années : le « Kopi Luwak ».
Dans les plantations de cafés aux Philippines et en Indonésie, les cerises de café les plus mûres sont ingérées puis prédigérées par une civette (petit mammifère). Ainsi sélectionnés les grains expulsés par l'animal sont précieusement récoltés. Après torréfaction, à la dégustation, on constate alors que les sucs gastriques ont fait disparaître une partie de l'amertume et offrent alors des notes suaves de caramel et de chocolat, une tasse exceptionnelle.
Au vu de cette production au faible rendement et de grande qualité gustative on comprendra aisément son prix élevé.

Partager :